extension du domaine du
rond point
 

Ventscontraires a 4 ans !



On peut réagir ici

 
 Auteurs maison 
Le 4 avril à 09:16
 

Rémi De Vos : Ma rencontre avec Beckett Théâtre du Rond-Point ventscontraires.net
bonkassa
Il l'a rencontré  

Comment il est devenu écrivain malgré lui.... Comment il était fasciné par Beckett et lui a même parlé...

 

Depuis le XIIe siècle et jusqu'à la Révolution française, se tenaient à Paris deux Foires : la Foire Saint-Germain près de l'église Saint-Germain-des-Prés actuelle, et la Foire Saint-Laurent, dans les environs de la gare de l'Est ; l'une au printemps, l'autre à l’automne. La Foire s'écrit ici avec une majuscule afin de ne pas la confondre avec la fête foraine née sous le Second Empire.
Ces Foires se présentaient comme de véritables villes éphémères avec des rues bordées de loges. Certaines d'entre elles proposaient des spectacles. C'est là, d'ailleurs, qu'est né un genre : l'opéra-comique.
Pour attirer le chaland, ces loges donnaient sur un balcon appelé « parapet » des « parades » obscènes interprétées par Arlequin, le séducteur ; par Polichinelle, le bossu et par Pierrot, l'amoureux transi.
Ces « parades » consistaient en des petits textes égrillards destinés à allécher le public avant « le plat de résistance » donné à l'intérieur de la loge. On les nommait les bagatelles de la porte.
Ces mises en bouche alertes étaient l'une des distractions favorites de l'aristocratie. N'avait-elle pas tout son temps ? En matière d'érotisme ne savait-elle pas cultiver l'art du différé ?
Si bien qu'au XIXe siècle, s'amuser à la bagatelle renvoyait aux préliminaires amoureux avec la foutaise, les plaisirs de la fantaisie, la pacotille, l'amour à la dérobée. En rester aux bagatelles de la porte, c'est, littéralement, ne pas pénétrer, rester sur le seuil. La porte correspondant au portail de rubis, à la porte du palais d'amour, à la porte du paradis, du jardin des délices.
C'est alors qu'il est opportun de convoquer un personnage de théâtre : Célimène, la coquette du Misanthrope. Elle est entourée de petits marquis qui restent dans la cour, sur le seuil, sans pénétrer. D'ailleurs dans Célimène, n'entends-on pas « c'est l'hymen » ? Elle est courtisée, certes, mais ne se laisse pas prendre. La coquette d'autrefois, c'est l'allumeuse d'aujourd'hui.
Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, n'hésitez pas à vous procurer mon dernier ouvrage paru : les bagatelles de la porte. Précis des préliminaires amoureux, Pauvert éditeur. Et, pour employer un proverbe bien connu et ambigu : « on n'est jamais si bien servi que par soi-même »...

 Vedettes etc. 
le 01/04/2014
 

> Christophe Alévêque sera de retour au Rond-Point le 4 avril à 18h30, les 16 et 17 mai à 21h et les 14 et 15 juin à 18h30. Plus d'infos sur cette page.

 

> premier épisode

De la compression universelle du travail
Une docte conférence sur la vie et l’œuvre du compositeur Érik Satie est brusquement squattée par une autre présentation, celle d’un informaticien venu vendre une start-up spécialisée dans l’optimisation des ressources et du temps de travail. Ce télescopage entre le conférencier et le geek va voir s’imbriquer la première Gymnopédie de Satie, les algorithmes de compression informatique, la réduction des coûts, les infortunes (anthumes et posthumes) du compositeur, les images subliminales ou encore l’OuLiPo. La musique de Satie se trouvera finalement assez malmenée par le SRX 3000, ordinateur dernier cri et fleuron de la société Process Optimisation Performance, jusqu’à l’ultime compression qui mettra tout le monde d’accord. En somme, une véritable conférence en forme de poire.

 Auteurs maison 
dim. à 10:24
 

Tant que tu rigoles en buvant, c’est que t’es pas alcoolique.   Quand je taille les haies, ce qu’il me faudrait c’est un million de chinois, avec eux ça va vite.   Vous ne me ferez jamais manger un animal dessiné par Walt Disney !  

Oui, mais pendant ce temps là au


Théâtre du Rond-Point

Je lance ma chronique
sur la piste d'envol

 Piste d'envol 
le 03/04/2014
 

Le rôle du spectateur


> A l'occasion de la parution de son ouvrage L'Air du temps (les Cahiers Dessinés), Micaël expose des dessins originaux à la librairie Le Rond-Point des Livres jusqu'au 12 avril. Courez-y donc !

Les p'tits nouveaux
sur la piste d'envol

 Micaël
Micaël
Publié le 03/04/2014
 
E. B.
E.
B.
Publié le 29/03/2014
 
Antoine Paris
Antoine
Paris
Publié le 10/03/2014
 

Bienvenue aux derniers
chroniqueurs

Après 3 publications sur la piste d'envol, ils viennent de rejoindre les chroniqueurs de ventscontraires.net.
Bravo et bienvenue !
Claude Chanaud & May Livory
Chroniqueur depuis le 11/03/2014
Ceci n′est pas un blog. ventscontraires.net, revue collaborative, vous est proposée par le Théâtre du Rond-PointCeci n′est pas un blog.