Le Cabinet de curiosité de Gérard Mordillat

Pour les pédants on a du matériel

Une émission France Culture
Chaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.

Gérard Mordillat

Avec Julie-Anne Roth, Patrick Mille et Jacques Pater

 

"J'ai choisi dans ma bibliothèque des textes selon deux axes. Jacques Pater dans Le Petit Pater illustré dit "l'humour est enfant de poème" donc j'ai choisi tout ce qui était de l'ordre de l'humour et de la poésie pour parler du réel. C'est un choix politique car il n'y a rien de plus percutant, de plus performant que la poésie et l'humour pour attaquer les certitudes contemporaines."

 

Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes.

Enregistrée le 15 mars 2010 au Théâtre du Rond-Point

Diffusée sur France Culture le 20 mars 2010 à 20h

Durée : 59:04



Pour les pédants on a du matériel
Sur une idée de Jean-Michel Ribes, une émission de France Culture pilotée par l'équipe de la fiction, en collaboration avec le Théâtre du Rond-Point.
Chaque mois, un ou une écrivain ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres que des comédiens viennent interpréter en public.
> site de la fiction sur France Culture 

Partager ce billet :

À voir aussi

Le 19 mars 2013 à 11:15

Philippe Minyana

Cabinet de curiosité - Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Philippe Minyanaavec Philippe Minyana, Quentin Baillot et Jérôme Kircher« Ces trois-là, Carver, Brautigan et Harrison, sont depuis un an mes compagnons de route. Par leur saisissement du banal qui, vu en détail et en gros plan, le rend ou inquiétant ou extravagant, ils m'ont entraîné sur ce territoire de la « littérature de l'annexe » qui choisit d'explorer les périphéries, les espaces intimes, plutôt que le centre, le drame et son commentaire. Observer les personnes chez eux, en groupe, confrontées aux épiphénomènes, à la vie quotidienne, avec jubilation ; en rendre compte avec minutie dans une langue minimale et choisie, voilà ce qui comme eux me tient, me guide et me préoccupe. Comment et où l'humain agit-il ? Que dit, que fait l'humain aujourd'hui ? C'est ça le projet de mon écriture de théâtre. Théâtre de l'incident, des mythologies ordinaires. C'est là que ça travaille. »  Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 15 février 2010 au Théâtre du Rond-Point Diffusée sur France Culture le samedi 20 février 2010 à 20h Durée : 58:19

Le 19 mars 2013 à 12:09

Jean-Claude Grumberg

Cabinet de curiosité - Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Jean-Claude Grumbergavec Jean-Claude Grumberg, Geneviève Mnich, Olga Grumberg, Antoine Mathieu « Évoquer en moins de soixante minutes près de soixante années de lectures boulimiques m’a semblé à première vue impossible. Comment faire entendre toutes les nouvelles de Tchekhov ou de Saroyan ou de Gogol ou encore de Maupassant ? Que faire de Kafka, d’Herman Melville, de Stephen Crane, sans parler ou penser à Dostoïevski, Bellow, Malamud et tous les Roth ?  Philip, Henry, et celui qui mourut près de chez moi, Rue de Tournon, Joseph, écrivain de langue allemande, juif et catholique, lucide et alcoolique, ou plutôt alcoolique parce que lucide ? Bon, c’est impossible n’y pensons plus. Oublions les Schnitzler et autres Zweig. On lira comme je lis aujourd’hui, ramassant les miettes sur la table au creux de ma main, pour les avaler tout rond. On lira n’importe quoi de préférence, qui me touche ou m’a profondément touché récemment au hasard des livres feuilletés. Ainsi va la vie des boulimiques vieillissants, réduits à se goinfrer sans cesse de petits riens et de grands touts. » Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 12 avril 2010 au Théâtre du Rond-Point Diffusée sur France Culture le samedi 17 avril 2010 à 20h Durée : 59:12

Le 20 mars 2013 à 15:01

Jean-Daniel Magnin

Cabinet de curiosité - Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Jean-Daniel Magninavec Jean-Daniel Magnin, Dominique Reymond, Quentin Baillot et Léon Napias « Je me souviens que Flaubert raconte dans ses Correspondances qu’il souffre d’une démangeaison particulière: « La phrase me gratte », écrit-il en parlant des mots qu’il sent préexister en lui et qu’il ne parvient pas à faire couler sur la page. C’est je pense afin de se distraire de cette continence irritante qu’il a pris l’habitude d’aller écrire sur une terrasse de la rue Quincampoix, à l’époque lieu de racolage de ces dames. « Pour l’excitation du muscle », dit-il. Hé oui, la sexualité nous a tiré du vide et nous retournerons au vide après notre mort – mais entretemps les écrivains s’échinent à bricoler quelque chose qui rivalise avec elle et avec le monde dans lequel elle nous a jeté. Hélas on ne peut bricoler que phrases, vignettes, cartes postales – des images figées qui devront, une fois mises bout à bout, donner l’illusion d’être aussi fluides que la vie et faire croire un instant qu’un autre monde est possible. Or quand les écrivains y arrivent, et ils y arrivent, leurs textes ont soudain des jambes, des bras ouverts comme des ailes, des yeux où l’on peut se mirer, des rondeurs bien confortables. Et une tête et un sexe, sinon ça ne va nulle part. C’est ce que je me suis dit en constatant que les morceaux hétéroclites et gigotants de mon cabinet de curiosités (Pierre-Henri Cami, Flann O’Brian, Christian Morgenstern, Kat(al)i(n) Molnar, Salvador Dali, Marjane Satrapi, Germain Nouveau, Jean-Baptiste Botul, Stanislaw Lem, Wou Tch’eng-en pour n’en citer que quelques uns) contenaient l’un une main, l’autre un genou, un sein, etc. Et qu’ils dessinaient ensemble une espèce de corps patchwork plus ou moins monstrueux, un ange bizarre suspendu dans le vide.  J’ai vu un instant sa drôle de figure faite de bric et de broc me sourire. J’espère que vous la verrez vous aussi » Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 10 mai 2010 au Théâtre du Rond-Point Réalisation Laure Egoroff Diffusée sur France Culture le samedi 15 mai 2010 à 20h Durée : 58:23

Le 19 mars 2013 à 11:48

Marion Aubert

Cabinet de curiosité - Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Marion Aubertavec Marion Aubert, Thomas Blanchard, Johanna Nizard « Lorsque France Culture et le théâtre du Rond-Point m’ont demandé d’imaginer un cabinet de curiosités, j’ai tenté de me souvenir des textes, poèmes, essais qui avaient pu me rendre curieuse, ces derniers jours, mois, années. Très vite, certains textes se sont imposés à moi. Il y a ceux qui m’accompagnent depuis longtemps déjà, Daniil Harms, un poète fou rencontré il y a maintenant une quinzaine d’années, au Conservatoire, et puis Michaux (souvent été sensible aux belges, de Michaux à Noël Godin, inventeur des attentats pâtissiers). D’autres, rencontrés à l’occasion d’une écriture (j’ai lu Marcel Schwob au moment de la conception de ma pièce pour enfants, Les Orphelines ; Jack l’éventreur traînait à mon chevet lorsque j’écrivais Les aventures de Nathalie Nicole Nicole, histoire d’une petite fille folle) et qui, depuis, ne m’ont plus quittée. J’ai découvert les écrits du Kama Sutra bien tard, l’année dernière, lorsque deux amies m’ont demandé de les accompagner dans leur travail sur la place de la femme dans les magazines et son foyer. J’ai aussi choisi les textes liés à mes réflexions –toutes féministes et maternelles- du moment. Des instructions et prières chrétiennes de Godeau en passant par l’Emile de Jean-Jacques Rousseau, L’avis aux femmes d’Irak de Martin Crimp, et le plus grave Je suis complètement battue d’Eléonore Mercier. Aussi décidé de vous lire d’introduction de La tyrannie de la faiblesse, de Paul-François Paoli chez Bourin éditeur, introduction qui m’a laissée fort perplexe.J’avais sélectionné des textes de Gilbert Keith Chesterton, découvert cette année, et puis de Huysmans, le décadent. Envie, aussi, de vous lire des extraits de mes contemporains, Rémi De Vos ou Hervé Blutsch. Mais il nous aurait fallu une longue nuit des curiosités. » Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 2 mai 2011 au Théâtre du Rond-Point Diffusée sur France Culture le samedi 7 mai 2011 à 20h Durée : 1:00:00

Le 14 avril 2016 à 11:44

Le Cabinet de curiosité de Pierre Notte, avec France Culture

Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Pierre Notteavec Pierre Notte, Jacques Bonnaffé, Dominique Mac Avoy et Chloé Olivérès. "J'ai choisi de collecter des bribes de citations, chansons, dialogues ou articles pour constituer une sorte d'autoportrait fait des mots des autres. J'ai collé et bricolé des morceaux choisis de textes, essais, scénarios qui ont marqué mes lectures, influences ou insomnies, de Duras à Godard, en passant par Jean Baudrillard, Cocteau, Leslie Kaplan, Kafka, Radiguet ou les Monty Python. Ici, l’ensemble rassemble des mauvaises lectures pour une mauvaise vie, et les textes indisciplinés se rangent selon l’ordre de l’abécédaire ; A comme amalgame, B comme beau gosse, C comme calomnie et D comme doigt dans le cul. Références, déférences ou colères, mon abécédaire joue les miroirs cassés et déformants; c'est un aveu au narcissisme exacerbé dont j'assume le mauvais esprit et le mauvais goût, mais dont je ne signe aucun mot." Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 11 janvier 2010 au Théâtre du Rond-Point Réalisation Christine Bernard-Sugy Diffusée sur France Culture le samedi 16 janvier 2010 à 20h Durée : 59:15

Le 19 mars 2013 à 12:30

Alain Gautré

Cabinet de curiosité - Pour les pédants on a du matériel

Une émission France CultureChaque mois, un écrivain vous ouvre les portes de sa bibliothèque insolite. Guidé par sa fantaisie, il propose des textes cocasses, impertinents, drolatiques ou bizarres, une littérature savoureuse et décapante, que des comédiens viendront interpréter en public.Alain Gautréavec Ariane Ascaride, Philippe Fretun, Alain Gautré, Danielle Lebrun « Entre les textes qui m’ont nourri, ceux qui m’ont accompagné et ceux qui m’ont distrait, il y a une triangulation parfaite qui m’a constitué. Dans l’enfance, ceux qui vous distraient sont ceux aussi qui vous constituent. Il est donc évident que la rêverie précède le désir de culture et que les romans d’évasion laissent sur toute une vie subsister un parfum qui ne s'évaporera jamais. Plus tard, on découvre les grands livres mais le terreau restant fertile par la rêverie que les petits livres y ont tracé, on s’accommode vite de l’ange du bizarre et on en redemande. On aime dans les grands livres ce que l’on a aimé dans les petits : la poésie, l’aventure, l’épopée, la drôlerie, la monstruosité, l’angoisse, le rêve. Quant à ceux qui m’ont accompagné, il s’agit ici des livres que je lisais pour bâtir mon théâtre, comme des provocations lorsqu’il s’agissait de romans (lire l’intégrale d’Annie Arnaux pour alimenter Haute-Garonne) ou d’ouvrages historiques et sociologiques (des quintaux de livres sur les croisades et le moyen orient pour Durendal). Il s’agira donc ici de livrer les méandres de ma vie et mon œuvre intimement mêlés, où il sera question de clown, de western, d’érotisme, de roman policier et d’aventure. On croisera donc ici Harpo Marx et Péguy, Apollinaire et Kundera, Charles de Gaulle et les bonnes blagues du Guide des restos pas chers. » Emission coproduite par France Culture et le Théâtre du Rond-Point sur une idée originale de Jean-Michel Ribes. Enregistrée le 7 mars 2011 au Théâtre du Rond-Point Diffusée sur France Culture le samedi 12 mars 2011 à 20h Réalisation Jacques Taroni Durée : 55:56

Tous nos invités
Tous les dossiers

derniers podcasts

je m'abonne :   
Pascal Blanchard : Pourquoi la France est incapable d'avoir un musée de la colonisation ?
Live • 17/02/2017
Carte blanche au Bondy Blog : Ecrire ensemble
Live • 14/02/2017
François Ruffin : répétition générale publique avant son premier meeting pour les législatives à Flixecourt
Live • 08/02/2017
L'avocat William Bourdon et Antoine Deltour, lanceur d'alerte du Luxleaks
Live • 03/02/2017
Edgar Morin
Live • 02/02/2017
Tous les podcasts
La revue en ligne du Rond-Point
Auteurs maison   Vedettes etc.   Confs & Perfs   Archives   Tous les chroniqueurs
Les vidéos   Les sons   Les images   Les textes  Nous contacter   Presse
ventscontraires.net, revue en ligne, vous est proposée par le Théâtre du Rond-Point.
Site administré par
© 2014 - CC.Communication