Pierre Notte
Publié le 01/12/2010

Noël 1


La mère. – Cela me fait tellement plaisir (que vous soyez tous là mes enfants) je suis tellement (je ne sais pas comment dire).
L’enfant. – Tu nous l’as demandé – on est venu, on est là.
La mère. – Ça me rend toute chose. C’est tellement important pour moi tu comprends (que vous soyez là mes enfants).
L’enfant. – On l’a compris. On l’a bien compris. Tu nous l’as bien fait comprendre.
La mère. – Je vous l’ai bien fait comprendre - qu’est-ce que je vous ai bien fait comprendre ?
L’enfant. – Tu voulais qu’on soit tous là - on est tous là. On a bien compris ce que tu voulais nous faire comprendre.
La mère. – Tu veux dire que vous ne seriez pas venu si je ne vous avais pas bien fait comprendre que je le voulais ?
L’enfant. – Eux je ne sais pas mais moi je n’ai pas eu l’impression d’avoir tellement le choix.
La mère. – Je t’ai forcé à venir – tu es en train de me dire que je t’ai forcé à venir.
L’enfant.–  Je ne dis pas que tu m’as forcé à venir (je dis que tu m’as bien fait comprendre que c’était ça que tu voulais).
La mère. – Si j’avais su que cela représentait un tel effort pour vous tous d’être avec votre mère je serai venue toute seule (et je n’aurais pas eu droit à une si bonne surprise – on peut dire que la fête est gâchée – j’étais si heureuse – tu peux être fier de toi).
NOIR.
Ex Secrétaire général de la Comédie-Française, Pierre Notte a été trois fois nommé aux Molières dans la catégorie auteur. Il chante, joue, écrit, met en scène ses pièces à Paris ou à Tokyo, il est auteur associé et conseiller au Théâtre du Rond-Point, se prend pour Catherine Deneuve et c'est rien de le dire qu'il se la pète. 

Plus de...

Pierre Notte

 ! 

Partager ce billet :

À voir aussi

Le 31 mai 2014 à 09:27

Chansonnette des parents

les enfants
 par hasard par derrière par devant 
à tort à travers ou simplement 
en deux temps trois mouvements 
l’un dans l’autre et réciproquement 
les enfants 
faits sous les ponts un soir de printemps 
sur les toits le soir de la saint jean 
dans un lit entre des draps de soie 
ou dans la poussière d’un vieux divan 
les enfants 
seul à deux en groupe ou en priant 
faits par choix par erreur partouzant 
dans les trains dans les choux dans le vent 
dans l’envie du moment 
les enfants 
faits en couleurs faits en noir et blanc 
les jours ouvrés le jour de l’an
 qu’on les fasse à demi 
en partie à moitié finissant
 les enfants
 qu’on les fasse sur le pouce sur les dents
 pour l’amour de l’art ou pour l’argent
 par la peur de la nuit solitaire ou 
la peur de l’horreur du néant
 les enfants
 qu’on les fasse pour passer le temps debout couché assis ou devant 
la télé les infos au resto dans la rue
 ou parmi les passants 
 les enfants
 on les fait pour savoir quoi comment 
faire de l’amour qu’on a au-dedans 
tout au fond tout enfoui tout rentré 
 dans le cœur dans le sang
 les enfants 
on les fait pour arrêter le temps
 pour filer doux au vieillissement
 pour finir tranquillou pieds devant
 et quitter le monde ravi content
 mais l’enfant 
déjà né déjà là déjà grand   
 déjà laid déjà trop de mouvements 
trop de bruit trop de voix  
trop de cris trop d’odeurs et de vents
 mon enfant
 sur l’avenir mon investissement
 dans ce machin sale et vacillant
 déjà lent déjà loin déjà mou 
 déjà si décevant
 les enfants
 on les faits pour savoir quoi comment 
faire de tout l’amour qu’on a dedans
 et voilà quand ils naissent qu’ils vous laissent 
comme deux ronds de flan

Tous nos invités
Tous les dossiers

derniers podcasts

je m'abonne :   
Kader Aoun et des stand-uppers : "Je n'abandonnerai jamais la banlieue"
Live • 23/03/2019
Tania de Montaigne : L'Assignation
Live • 07/02/2019
Florence Aubenas au grand oral désopilant du Barreau de Paris
Live • 07/02/2019
Eric Vuillard en conversation avec Pierre Assouline
Live • 13/02/2018
Tobie Nathan : Le Parlement des dieux
Live • 13/02/2018
Tous les podcasts

ventscontraires sur Youtube

Découvrez la chaîne
La revue en ligne du Rond-Point
Auteurs maison   Vedettes etc.   Confs & Perfs   Archives   Tous les chroniqueurs
Les vidéos   Les sons   Les images   Les textes  Nous contacter   Presse
ventscontraires.net, revue en ligne, vous est proposée par le Théâtre du Rond-Point.
Site administré par
© 2014 - CC.Communication