Dominique Goubelle
Publié le 27/06/2011

Afghanistan : la France annonce son retrait


Dominique Goubelle est un dessinateur de presse au passé trouble. Après des études de barres parallèles au lycée agricole de Sofia, il rejoint les rangs de la prestigieuse équipe biélorusse d’acné juvénile où il décroche un titre de champion UFOLEP avant de faire un virage à 180° pour embrasser une carrière dans la mode et les cosmétiques. Conseiller spécial du chanteur Carlos et de Liliane Bettencourt, il décide finalement de se lancer dans le dessin de presse, après trois ans de cours par correspondance et quelques stages en intérim chez Rhone Poulenc.

Publications dans La Charente Libre – VSD - Psikopat - Marianne  - L’Echo des Savanes - Que Choisir  - 60 Millions de Consommateurs…

Ses dessins ont également été publiés dans Bakchich Hebdo  - Siné Hebdo - Kamikaze - Le Moniteur des Pharmacies - Le Point – La Mèche - Spirou…

> Son site sur le net : www.goubelle.net

 

Partager ce billet :

À voir aussi

Le 14 juillet 2011 à 09:10
Le 26 avril 2010 à 14:28

« Dans la crise, c'est l'heure des personnes qui ont du caractère, pas des fromages pasteurisés ou des poissons lyophilisés»

Jean-Luc Mélenchon, Libération, lundi 12 avril 2010

Cet homme « de caractère » n’est pas du style à péter dans la soie, mais du genre à chier sur la bruyère si telle est sa bonne envie. Avec lui c’est fromage qui pue et poisson qui sent, autrement dit un poète de résistance qui fait rimer anti-hygiénisme et anti-américanisme. Dans le « corps traditionnel français », Jean-Luc Mélenchon est de ceux qui font don de leur énergie vitale au destin national. Face à la tourmente, il ne faut pas plus avoir la cervelle que la couille molle. Ames sensibles s’abstenir, la main doit être ferme pour tenir le cap, botter les fesses des pleutres, et poursuivre l’ennemi jusque dans les chiottes. Toute une légende, rien qu’un jeu peut-être quand l’on connaît son sens inné de la provocation pour remplir les meetings à défaut d’avoir les urnes pleines. Le bouc sait pourtant se faire agneau quand il s’agit d’aller brouter dans la cour des grands. Le voici chez Apathie faisant étalage de chiffres sur les retraites, le voilà dans « Voici »  en saint (Patrick?) Sébastien que « les médias ont voulu détruire » par leurs flèches.Il avait pourtant promis de ne plus parler aux « Talibans professionnels » depuis qu’un étudiant en journalisme avait osé le titiller. Mais comme Obama, Sarkozy ou Karzaï, Mélenchon sait, quand il le faut, trouver de « bons Talibans ».

Le 22 septembre 2011 à 17:33
Tous nos invités
Tous les dossiers

derniers podcasts

je m'abonne :   
La masterclass d'Elise Noiraud
Live • 16/04/2021
La masterclass de Patrick Timsit
Live • 16/04/2021
La masterclass de Lolita Chammah
Live • 16/04/2021
La masterclass de Tania de Montaigne
Live • 08/03/2021
La masterclass de Sara Giraudeau
Live • 08/03/2021
Tous les podcasts

ventscontraires sur Youtube

Découvrez la chaîne
La revue en ligne du Rond-Point
Auteurs maison   Vedettes etc.   Confs & Perfs   Archives   Tous les chroniqueurs
Les vidéos   Les sons   Les images   Les textes  Nous contacter   Presse
ventscontraires.net, revue en ligne, vous est proposée par le Théâtre du Rond-Point.
Site administré par
© 2014 - CC.Communication