Mina Lopez

(66 articles)
Mina a grandi au Guatemala avant de s'installer à Paris où elle devient la jeune et très solide attachée de presse de ventscontraires.net...
Stéphane Trapier a su croquer sa beauté latine atemporelle et l'acuité de son regard : le moindre entrefilet parlant de notre revue collaborative sur le Net, dans la presse, une allusion, un indice... rien n'échappe à l'œil intense de Mina Lopez !
 
Les derniers articles
Le 15 février 2019 à 09:16

Ce Rond-Point où l'on cause?

Blog de la Ville de Tremblay-en-France

Les Tremblaysiennes de la maison de quartier du Vert-Galant au théâtre du Rond-Point à Paris. © Guillaume Clément - Ville de Tremblay-en-France "Elles se sont volontiers prêté au jeu : des Tremblaysiennes du Vert-Galant ont débattu devant une caméra dans le cadre d'un festival parisien organisé au théâtre du Rond-Point, sur le thème des périphéries urbaines." « Nous avons très rapidement oublié la caméra qui tournait. Ils nous posaient des questions et nous laissaient répondre, ou plutôt débattre entre nous », racontre Nadra. Cette Tremblaysienne a pris part récemment – avec d'autres femmes qui fréquentent régulièrement la maison de quartier du Vert-Galant – au tournage d'un petit documentaire. Avec, aux manettes, Jean-Daniel Magnin, le concepteur du festival intitulé « Nos disques sont rayés », qui s'est tenu en février au théâtre du Rond-Point à Paris. La troisième édition de ce festival citoyen des périphéries urbaines proposait quinze jours de débats, performances et conférences « pour renverser notre vision sur la banlieue, les marges, les territoires ». Et chaque soir, des extraits du documentaire mettant en scène les « dames de Tremblay » étaient projetés, avant des spectacles qui mobilisaient artistes, activistes, écrivains et autres penseurs. « Je connais Jean-Daniel Magnin et lorsque j'ai su qu'il préparait cet événement, nous avons convenu de travailler ensemble pour faire intervenir des gens habitant en banlieue», explique Danielle Bellini, directrice des affaires culturelles et de l'éducation populaire au sein de la ville. Les Tremblaysiennes étaient ainsi invitées à répondre à des questions comme : « Faut-il détruire le périphérique ? » « Le populisme est-il forcément populaire ? » La coupure que représente le boulevard périphérique est souvent revenue. Celui-ci est vu par certaines « comme une frontière entre les riches et les pauvres ». On y parle aussi discriminations, quand Soraya, l'une des animatrices de la maison de quartier, raconte qu'on lui avait demandé de changer son prénom alors qu'elle travaillait dans un salon de coiffure parisien. « J'aime beaucoup débattre : on nous a donné cette opportunité et nous l'avons saisie. Le débat sur la gentrification est celui qui nous a peut-être le plus opposé. Je pense pour ma part qu'il n'y a pas de différences entre les Parisiens et nous : ce n'est pas la ville qui détermine la valeur des personnes. À Tremblay aussi, on oppose parfois les habitants du centre- ville, censés être plus populaires, et ceux du Vert-Galant. Mais, moi j'habite au Vert-Galant et je ne suis pas riche ! » fait valoir Nadra. « J'ai été frappée par l'intelligence de leur analyse et leur liberté de parole, même si beaucoup d'entre elles apparaissent résignées, parce qu'elles savent que les choses ne vont pas changer », souligne Mariam Khakipour, la compagne de Jean-Daniel Magnin qui a également dirigé le tournage. Mais de cela, les Tremblaysiennes, ont bien envie « de continuer à débattre… » > voir l'article  

Le 11 décembre 2013 à 19:56

"Pénélope Bagieu, le racisme et la pub"

L'Express du 10 décembre 2013

"(…) C'est la petite vidéo qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. (…)"> l'article complet C'est la petite vidéo qui monte, qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/penelope-bagieu-le-racisme-et-la-pub_1306438.html#p3TypdD3JLyyoiGP.99 C'est la petite vidéo qui monte, qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/penelope-bagieu-le-racisme-et-la-pub_1306438.html#p3TypdD3JLyyoiGP.99 C'est la petite vidéo qui monte, qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/penelope-bagieu-le-racisme-et-la-pub_1306438.html#p3TypdD3JLyyoiGP.99 C'est la petite vidéo qui monte, qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/penelope-bagieu-le-racisme-et-la-pub_1306438.html#p3TypdD3JLyyoiGP.99 C'est la petite vidéo qui monte, qui monte, qui monte... Sur la scène de la salle Renaud-Barrault du théâtre du Rond-Point, le 2 décembre dernier, Pénélope Bagieu a dénoncé le racisme dans la publicité, univers qu'elle fréquentait avant de se lancer - avec succès - dans la bande dessinée. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/penelope-bagieu-le-racisme-et-la-pub_1306438.html#p3TypdD3JLyyoiGP.99

Le 14 juillet 2015 à 18:55

« Collaboratif », ça marche ? ?

I/O la Gazette éphémère du festival d'Avignon n°2 - 6 juillet 2015

Deux aventures éditoriales collaboratives se sont mariées le temps du festival : la gazette I/O et VentsContraires.net, revue en ligne du Rond-Point.   Vous feuilletez un exemplaire d’I/O, la gazette éphémère des festivals. Un journal papier né d’une énergie collaborative circulant sur le Net, une tribune à laquelle vous pourriez envoyer vos propres articles comme je le fais en ce moment. Arrêtons-nous sur ce mot, « collaboratif  », qui décrit une manière de produire ensemble, une alternative au tout concurrentiel dont nous savons bien qu’il nous conduit à l’abîme – mais alors que devient la presse si les journaux sont écrits par des bénévoles  ? C’est là que je voudrais vous parler d’une expérience web que nous menons depuis cinq ans avec le théâtre du Rond-Point. Vous en avez un aperçu quotidien au bas de la page que vous êtes en train de lire  : si, si  ! Juste en bas [voir I/O papier, Ndlr], la rubrique « Le dessin  », vous y êtes  ? Tout a commencé le jour où Jean-Michel Ribes a dit  : « Faisons voler le Rond-Point sur le Net  !  » Le problème avec lui, c’est qu’il a sans arrêt de nouvelles idées. J’ai d’abord griffonné les plans d’une catapulte géante. La moue perplexe de la direction technique m’a fait vite renoncer à ce projet aérien. Plus sérieusement, la lumière a été « collaborative  »  : et si nous proposions à des artistes qu’on ne voit pas sur nos trois scènes de nous rejoindre… dans une quatrième salle virtuelle  ? Des talents d’ici et d’ailleurs. Des singuliers qui s’expriment par les mots, les images, les sons. Qui bougent le monde avec esprit et humour. On publierait chaque jour les plus inventifs. Le Rond-Point s’étant mobilisé contre l’esprit de chapelle, pour le débat et le rire résistant, tentons la même chose sur le Web. Ainsi est née la revue VentsContraires.net, premier média en ligne lancé par un lieu de spectacle. Avec bientôt 500 chroniqueurs, plus de 6 000 billets édités (dont 1 000 vidéos), 2 millions et demi de visites, cette petite république libertaire repousse tous les jours les murs du théâtre. Il faut vite engager un responsable éditorial. Vincent Lecoq, chroniqueur des premiers instants, rejoint l’équipe du Rond-Point et lui ouvre en grand les portes du Web. La surprise a été de voir converger autant d’écrivains que de dessinateurs (parmi lesquels des maestros du crayon tels Winshluss, Pénélope Bagieu, Stéphane Trapier ou Ted Benoît). Si le théâtre doit être dégusté vivant, il vaut la peine de mettre en boîte et de partager les confidences sur leur écriture de Rodrigo García, Yasmina Reza, Alessandro Baricco, Marius von Mayenburg, Nancy Huston, Philippe Minyana ou François Morel. On y trouve en podcast et vidéo les très suivies conférences des économistes Frédéric Lordon et Paul Jorion, le plaidoyer pour un Web libre de La Quadrature du Net, l’appel du philosophe Bernard Stiegler en faveur d’une économie contributive. D’abord chroniqueurs, Clémentine Mélois ou Pacôme Thiellement sont passés en live sur la scène de la salle Topor. Deux moments forts  : le siège du spectacle « Golgota Picnic  » par les intégristes chrétiens suivi et analysé in situ  ; la gueulante de Charb, qui en a marre qu’on exhorte les « musulmans modérés  » à se distancier des radicaux. Chaque mois nous bâtissons avec une centaine de chroniqueurs et d’invités un dossier répondant à une question de société (en juillet  : « Où sont les femmes  ?  »). Inutile de vous dire que vous y êtes bienvenu. N’y cherchez pas une case où inscrire vos commentaires – il n’y a qu’une façon de s’exprimer sur VentsContraires.net  : prendre le risque de monter sur scène en envoyant une contribution. Je vous ai dit que c’est collaboratif. Jean-Daniel Magnin, directeur littéraire du Théâtre du Rond-Point > I/O la Gazette éphémère

 
les derniers articles : 1 à 20 / 66 articles
Tous nos invités
Tous les dossiers

derniers podcasts

je m'abonne :   
Kader Aoun et des stand-uppers : "Je n'abandonnerai jamais la banlieue"
Live • 23/03/2019
Tania de Montaigne : L'Assignation
Live • 07/02/2019
Florence Aubenas au grand oral désopilant du Barreau de Paris
Live • 07/02/2019
Eric Vuillard en conversation avec Pierre Assouline
Live • 13/02/2018
Tobie Nathan : Le Parlement des dieux
Live • 13/02/2018
Tous les podcasts

ventscontraires sur Youtube

Découvrez la chaîne
La revue en ligne du Rond-Point
Auteurs maison   Vedettes etc.   Confs & Perfs   Archives   Tous les chroniqueurs
Les vidéos   Les sons   Les images   Les textes  Nous contacter   Presse
ventscontraires.net, revue en ligne, vous est proposée par le Théâtre du Rond-Point.
Site administré par
© 2014 - CC.Communication